Formation

PSYCHOLOGIE
ET GESTION
DE LA RUMEUR

Pour une psychologie de la Rumeur

Outil de management - Gestion de carrière - Relation clients

Il y a plusieurs manières de chiffrer le coût d’une rumeur car il peut varier de la perte d’un client à la ruine d’une carrière, ou bien la liquidation de l’entreprise, l’échec d’une élection, ou encore le dysfonctionnement d’un service entier et la chute d’une rock star.

Les clients fuiront votre entreprise si elle fait l’objet d’une mauvaise rumeur, en revanche, ils accourront si elle a bonne réputation et bonne presse.

Lorsque la personne est l’objet de rumeur sa carrière peut s’arrêter en plein vol ou stagner, voire être « placardisée ». Des carrières d’envergure et des réputations se sont faites et défaites grâce ou à cause de, la rumeur.

Même avec le meilleur programme, une élection peut être vouée à l’échec si une mauvaise rumeur s’en mêle.

Un manager aura tout le mal du monde à diriger son service si ses collaborateurs réagissent à une rumeur à son sujet ou au sujet de l’entreprise, en démissionnant , en fuyant, en faisant obstruction, en ne respectant pas les règles ou bien en ne faisant pas leur travail.

Au sein d’un groupe d’individus, la rumeur gouverne dans le marché intérieur de l’information du groupe. Les travaux en psychologie des organisations ont montré que la Rumeur, telle une personne, siège dans tous les groupes organisés autour d’une hiérarchie (ou d’un organigramme) où chacun occupe une fonction qui lui est désignée.

La rumeur est une information répandue en dehors de toutes vérifications officielles. Elle est le marché noir de l’information en entreprise. Lorsque le public cherche à comprendre un événement, une situation ou plus généralement son environnement, et qu’il ne dispose pas d’informations officielles, il va alors chercher des explications, c’est ainsi que va naître la rumeur. Dans certains cas, cela pourra paraître politiquement incorrect mais ce sera psychologiquement juste.

Les rumeurs obéissent à une logique, avec systématiquement le même processus : un bruit venu de nulle part dont personne ne saurait dire la source. Ce bruissement va circuler dans les couloirs, glisser sur les moquettes et il va se mettre à proliférer, grossir. Lorsqu’il atteint son paroxysme, il retombe comme un soufflet. Dans la pénombre, il finit par sombrer dans le silence, mais pas nécessairement l’oubli.

Pour que la rumeur soit effective, il faut une implication personnelle : la rumeur doit nous concerner, elle doit être rattachée à notre groupe, institution, entreprise. Sinon elle sera reléguée. 

La rumeur se rapporte à l’actualité vécue des individus, sinon elle n’a aucun intérêt. C’est ainsi que la rumeur va se transmettre entre semblables sociaux, sa fonction est de confirmer ou bien renforcer cette proximité. C’est une sorte de signature d’une communauté qui est tantôt économique, culturelle, géographique ou d’intérêt : les rumeurs des médecins ne sont pas les mêmes que celles des ingénieurs. Les rumeurs dans l’entreprise A, ne sont pas les mêmes que celles de l’entreprise B. Les rumeurs du service comptabilité ne seront pas les mêmes que celles du service informatique…

Objectifs de la formation

Mettre à votre disposition des outils de management en cas de danger de rumeur  qui vous permettront de : 

  • identifier les signaux faibles d’un départ de rumeur
  • reconnaître les acteurs de la rumeur et les approcher stratégiquement
  • exploiter une rumeur à votre avantage
  • combattre ou désamorcer un rumeur dont vous, ou votre entreprise/votre service fait l’objet
Objectifs de la Formation Psychologie de la Rumeur - Canadair Psy

Le + de la formation

Formation centrée sur la pratique 

Mise en application immédiate : 

  • Au profit de l’image de l’entreprise auprès des clients et fournisseurs
  • Des outils de management au sein de l’entreprise/ ou du service 
  • Au profit de sa carrière
  • Une démarche pédagogique participative

Evaluation

Au démarrage de la formation :

  • Contextualisation : appréciation des besoins / attentes des participants et des environnements de travail + formulation du contrat pédagogique
  • Évaluation des savoirs et représentations d’entrée : TEST de positionnement PRE/POST

Pendant la formation :

  • Évaluation de la satisfaction en fin de journée

En fin de formation, une évaluation sur 3 des niveaux du modèle Kirk Patrick :

  • Évaluation des acquis (test pré-post)
  • Évaluation de la transférabilité au terrain (formulation d’axes de progrès)
  • Évaluation de la satisfaction
Evaluation de la Formation Psychologie de la Rumeur - Canadair Psy
Durée Formation Psychologie de la rumeur - canadair psy

Durée

6 heures

De 10h00 – 12h30 et de 14h00 – 17h30
 

Public concerné

Les personnes ayant une fonction de direction, ou de management envers un groupe d’individus.

Néanmoins, la formation reste ouverte à tous.

Pré-requis : Aucun

 
Public concerné par la Formation Psychologie de la Rumeur - Canadair Psy
Support de formation Psychologie de la Rumeur Canadair Psy

Méthodologie et supports

  • Powerpoint
  • Vidéo
  • Exercices de réflexion en groupe – Cas pratiques
  • Jeux de rôle
  • Analyse d’œuvres spécialisées
 

Livrables

  • Un livret pédagogique remis à chaque stagiaire durant la formation
  • Une attestation de formation remise en fin de stage
 

Calendrier et tarifs

Devis et calendrier personnalisés
envoyés sur demande

Contenu de la formation Psychologie de la Rumeur

Introduction

Définitions et contre-définition : ce qu’est la rumeur et ce qu’elle n’est pas (légende urbaine, complots)

Première partie : Fonctionnement du cerveau et psychologie cognitive

Les théories implicites de la personnalité (TIP)

Deuxième partie : Les mécanismes de la Rumeur
  1. Le syndrome de la rumeur
  2. Les fonctions basiques de la rumeur
Troisième partie : Exploitation de la Rumeur
  • Arme syndicale ET/OU arme de la direction
  • Management de carrière : création d’une image
  • Les fonctions pratiques de la rumeur
Quatrième partie : Les stratégies pour lutter contre la Rumeur
  • Application des fondamentaux de la psychologie cognitive

  • Application des expérimentations de la psychologie sociale